Nos tissus adipeux sont composés de deux types de cellules, les blanches et les brunes. Dans la prise de poids, les premières perturbent le métabolisme en s’accumulant en excès. Les secondes, elles, accélèrent la perte de poids en brûlant des calories pour produire de la chaleur. Est-il possible d’activer la graisse brune afin de réduire le risque d’obésité tout en stabilisant la prise de poids? La réponse est oui! Voici quelques suggestions pour aider à stimuler l’activité de vos cellules brunes.

Le froid
Vous n’aurez pas à transformer votre maison en congélateur! Vous pouvez dormir dans une pièce plus fraîche qu’à l’habitude, par exemple. Baisser le thermostat de votre chambre à 19°C ou moins permettrait d’augmenter votre graisse brune de 30 à 40%. De la même manière, vous pouvez terminer votre douche avec de l’eau froide pendant 30 secondes.

Les plantes et leurs nutriments
Des recherches ont montré que certaines plantes riches en polyphénol peuvent jouer un rôle sur le métabolisme des graisses. C’est le cas du rooibos. Habituellement connue pour ses qualités antioxydantes, la tisane de rooibos diminue la sécrétion de leptine, l’hormone de la faim, tout en diminuant aussi la production des adipocytes, qui servent à entreposer les lipides.

La quercétine, un flavonoïde que l’on retrouve notamment dans les pommes, les oignons, le thé vert et le raisin rouge, bloque le stockage des graisses dans les cellules pré-adipeuses. Son effet est augmenté si on le combine au resvératrol, créant un super duo de polyphénols.

L’exercice

L’exercice est un autre excellent moyen d’activer la graisse brune. Une heure de vélo active autant la graisse brune que si le corps restait 10 à 15 minutes au froid.

editeur
editeur