La griffe du diable, aussi appelée harpagophytum, est habituellement utilisée pour soulager les douleurs rhumatismales. Le fruit produit par cette plante est muni de griffes qui s’agrippent aux sabots du bétail. De ce fait, il contribue à la diffusion des maladies dans les troupeaux d’où son nom : griffe du diable.

Les propriétés thérapeutiques de cette plante sont surtout concentrées dans sa racine. C’est principalement pour sa richesse en harpagoside, un composé aux propriétés analgésiques et un anti-inflammatoire très efficace que la griffe du diable est recommandée.

La griffe du diable aide à soulager les douleurs et diminuer l’inflammation en lien avec l’arthrite et l’arthrose, mais c’est aussi un tonique amer qui stimule les fonctions digestives. Une mauvaise digestion ainsi qu’une mauvaise assimilation des nutriments sont souvent en lien avec de nombreux troubles arthritiques. Les principes amers contenus dans la plante peuvent aussi diminuer l’intensité des problèmes digestifs, soulager la constipation et la diarrhée, atténuer les flatulences et stimuler l’appétit.

La griffe du diable est à éviter si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous souffrez d’ulcère gastrique ou du duodénum. Des contre-indications s’appliquent avec certains médicaments.

editeur
editeur