Saviez-vous que 30% du total des protéines retrouvé dans le corps humain sont des protéines de collagènes? C’est la protéine la plus abondante de notre organisme. Malheureusement, avec l’âge, nous perdons 1% de notre collagène chaque année ayant pour résultat un affaiblissement au niveau de la résistance et de la fermeté de la peau d’où l’apparition de rides, mais aussi une perte de flexibilité et de motricité au niveau des articulations.

On retrouve une vingtaine de types de collagène diffèrent dans tout le corps humain dont trois types très importants ; le collagène de type I, II et III.
Le collagène de type I est celui que l’on retrouve en grande majorité dans l’organisme humain. Il représente 90% du total des protéines de collagène et il est présent dans la peau, les os, les tendons les ligaments et les vaisseaux sanguins. Il apporte à la peau fermeté et tonus.
Le collagène de type II est principalement retrouvé dans les articulations et le cartilage. Il permet la souplesse et la stabilité de ce dernier.
Le type III est la composante majeure de la matrice extracellulaire de nos organes et de notre peau. Il assure élasticité et fermeté a la peau.

Les collagènes retrouvés sur le marché sont principalement des peptides de collagènes nommés aussi hydrolysats ou collagènes hydrolysés. C’est cette forme de collagènes qui est le mieux assimilée par notre organisme.

Marin ou bovin ?
Bien que ces deux types de collagènes possèdent plusieurs propriétés qui contribuent à la santé de la peau et des articulations, les études tendent à confirmer que leur assimilation est similaire. Finalement, l’essentiel lors d’un choix de collagène est de s’assurer de choisir des peptides de collagènes afin d’obtenir une assimilation maximale du produit.

editeur
editeur