Manger moins de viande et inclure plus de végétaux dans son alimentation, voilà une formule gagnante pour prendre soin de sa santé et celle de la planète.

Santé du corps
Diminuer sa consommation de viande, c’est l’occasion d’augmenter ses apports en végétaux riches en fibres, en gras insaturés, en vitamines et en antioxydants, des nutriments bénéfiques pour la santé. Faites une place d’honneur dans vos assiettes aux protéines végétales telles que les légumineuses, le tofu, les noix et les graines. Quant aux aliments ultratransformés, comme les viandes « sans viande », ils peuvent être consommés à l’occasion pour le plaisir des papilles gustatives. Toutefois, ces produits ne sont pas nécessairement un meilleur choix que la viande puisqu’ils contiennent souvent plusieurs additifs alimentaires et autant de sel que les charcuteries.

Santé de la planète
L’élevage intensif génère beaucoup plus de gaz à effet de serre que la culture des végétaux. Aussi, il entraîne la déforestation de zones immenses dans le but de créer des espaces de pâturage et des terres agricoles pour la production des aliments destinés aux animaux. Diminuer sa consommation de viande est donc une façon de diminuer son empreinte écologique.

Santé du portefeuille
Les aliments riches en protéines végétales comme le tofu et les légumineuses coûtent deux à cinq fois moins cher que la viande. Investir dans sa santé permet donc de faire des économies.

editeur
editeur