Le glutathion est sans contredit le plus puissant des antioxydants. Il s’oppose à la formation des radicaux libres et protège l’organisme contre les dommages causés par l’oxydation. Il facilite l’évacuation des métaux lourds et est très utile lorsqu’il s’agit de traiter des pathologies liées au foie.

Le glutathion est produit par l’organisme contrairement à la vitamine C, E ainsi que les carotènes qui doivent provenir de l’alimentation. Il est considéré comme étant 100 fois plus puissant que ces antioxydants. En plus d’être un antioxydant très puissant, il permet de dissoudre les molécules de graisses, et transforme les toxines telles que les métaux lourds en composés hydrosolubles qui seront facilement éliminées par la suite par la bile ou les urines.
Le glutathion se retrouve dans toutes nos cellules, mais c’est dans le foie qu’on en retrouve la plus grande concentration. Il est essentiel à notre santé, car sans lui, nos cellules ne pourraient survivre à l’oxydation non maîtrisée et notre organisme ne pourrait se défendre efficacement contre les bactéries et les virus.

Beaucoup de maladies cardiovasculaires, et de problèmes immunitaires et hépatiques sont liés à un faible taux de glutathion. Cette baisse est souvent remarquée chez les patients souffrant d’Alzheimer de Parkinson et de glaucome. Aussi, avec l’âge, notre taux de glutathion diminue graduellement ouvrant par le fait même la porte a de nombreuses maladies.

Comment garder un taux de glutathion optimal : Puisque le glutathion ne se retrouve pas dans notre alimentation de tous les jours, il faut s’assurer de consommer certains aliments qui apportent les éléments nutritifs nécessaires à la fabrication de glutathion et qui contiennent des acides aminés tels que la cystéine, l’acide glutamique et la glycine.
Assurez-vous d’avoir une alimentation riche en vitamine C, vitamine E, complexes B, zinc et sélénium, car ils sont tous nécessaires à la régénération du glutathion dans l’organisme.

Suppléments : Du côté de la supplémentation, le chardon-Marie permet d’augmenter légèrement le taux de glutathion. La protéine de petit-lait augmente le taux de glutathion en fournissant les éléments précurseurs et indispensables à la fabrication de glutathion. Le NAC(N-acétylcystéine) est un précurseur qui permet d’augmenter significativement le taux de glutathion dans l’organisme. Finalement, le glutathion sous forme liposomal est une façon facile d’augmenter le taux de glutathion.

editeur
editeur